Actidiane
 
Problème affichage english   french

Qu'est-ce qu'Actidiane ?

Actidiane est une étude clinique menée dans différents hôpitaux et centres sportifs à travers la France et la Belgique.

L’objectif de cette étude est de déterminer l’efficacité d’un programme d’activité physique à haute intensité sur la fonction rénale chez des patients atteints de diabète de type 2 et d’un déclin rapide de la fonction rénale.

Le diabète de type 2 est une maladie chronique caractérisée par une insulino-résistance et une baisse de la production d’insuline par le pancréas. Cette pathologie entraîne bon nombre de complications dont font partie les néphropathies (maladies rénales). Le déclin de la fonction rénale a été identifié comme étant un facteur important pour le diagnostic de maladies rénales ou cardiovasculaires. La mesure du taux de filtration glomérulaire (eGFR) permet un bon diagnostic de la fonction rénale et cardiovasculaire chez les patients diabétiques.

Cette étude va donc se concentrer sur la comparaison de l’effet d’un programme structuré d’activité physique à haute intensité (HIPA) par rapport à un programme physique standard recommandé sur la fonction rénale chez les patients atteints du diabète de type 2 et d’un déclin de la fonction rénale sur une période de 1 à 2 ans.

Il a été montré lors d’une étude précédente que le programme HIPA pouvait avoir des effets bénéfiques sur la pression artérielle et sur les risques de maladie cardiovasculaire.

Pour participer à l’étude les patients doivent être âgés d’au moins 45 ans et diagnostiquées atteintes de diabète de type 2 et avec un risque élevé de néphropathies identifié par le déclin rapide de la fonction rénale.



diabete diabete diabete


Qu'est-ce que le diabète ?


Appelé également diabète gras ou de la maturité, le diabète de type 2 est une maladie se caractérisant par un excès chronique de sucre dans le sang (hyperglycémie). Il intervient plus fréquement chez les personnes obèses ou en surpoids, âgées généralement de plus de 50 ans. Il touche plus d'un million et demi de personnes en France, et ne cesse d'augmenter. Elle représente environ 85 % de l'ensemble des diabètes, et concerne autant d'hommes que de femmes.
Causes

Les facteurs de risque d'appartition du diabète de type 2 sont multiples :

Les facteurs de risque d'appartition du diabète de type 2 sont multiples :

  • La génétique et l'hérédité : un facteur héréditaire est très souvent retrouvé ('plusieurs membres de la famille ont du diabète'). Par ailleurs, certaines populations sont particulièrement touchées ce qui confirme ainsi son origine génétique
  • Le surpoids et l'obésité : entre 60 et 90 % des patients ayant un diabète présentent un surpoids important
  • La sédentarité
  • Certains médicaments
Symptômes

L'hyperglycémie chronique est le plus souvent asymptomatique, c'est-à-dire que l'on ne la ressent pas. Si le diabète est très déséquilibré, des symptômes peuvent apparaître :
  • Soif importante
  • Envie d'uriner très fréquente (c'est le syndrome polyuro-polydipsique).
  • Une fatigue (asthénie) majeure
  • Un amaigrissement
  • Infections urinaires répétées
  • Mycoses
  • Furonculose
Enfin, le diabète peut être révélé par les signes de complications : troubles visuels, douleurs ou crampes des jambes, impuissance, pathologie cardiaque ou vasculaire, coma...


Pour plus d'informations sur le diabète, cliquez sur ce lien : Définition INSERM




Retour accueil